24°

21/09/2018 Belley

19°

22/09/2018 Belley

26°

23/09/2018 Belley

19°

24/09/2018 Belley

Patrimoine de la commune de Virieu-le-Grand
Site et monument historiques

Patrimoine de la commune de Virieu-le-Grand

Virieu-le-Grand, ancienne seigneurie, conserve, au coeur du quartier historique de la rue du Montet, plusieurs demeures classées, les ruines de l'ancien château érigé par les comtes de Savoie au XIe s ainsi qu'un église du XIIe s.

Virieu-le-Grand, terre de vignobles sous les Allobroges, prit une certaine importance après la conquête romaine grâce à ses sources et à sa situation au carrefour de plusieurs voies de circulation. De nombreuses sépultures burgondes ont été découvertes le long de la route de Lyon.

Au XIe s., Virieu passa sous la domination de la Maison de Savoie et le comte Amédée II y fit ériger le château en haut du village.Dévasté par un incendie en 1726, il ne fut jamais reconstruit. La statue de la vierge a été érigée en 1855 en présence de l'évêque de Belley.

Au Moyen-Âge, Virieu était renommé pour ses tanneries et ses cordonniers.

En 1601, le traité de Lyon incorpora la seigneurie de Virieu dans le royaume de France. Louis XIII érigea la baronnie de Virieu-le-Grand en marquisat du Valromey, en remerciement des services rendus par Honoré d'Urfé.
Honoré d'Urfé, seigneur de Virieu-le-Grand, comte de Chateauneuf et marquis du Valromey, est l'auteur du premier roman de langue française, "L'Astrée".
La fontaine sur la place, ornée de son buste, fut inaugurée en 1908.

Aux XVIIe et XVIIIe s., toute une partie du village fut détruite par des incendies.

En 1856, l'ouverture de la voie ferrée Paris-Genève et les usines à chaux du XXe s. transformèrent la physionomie du village.

L'église Saint-Romain aurait été bâtie vers 1150.
Détruite partiellement à la Révolution, son clocher fut réparé en 1813. La sacristie date de 1828 et l'abside de 1845. Elle possède un maître autel en bois du XVIIIe s., un tabernacle de style Louis XIV et un bénitier monolithe provenant de la chapelle Saint Etienne.

Le quartier historique de Virieu-le-Grand (rue du Montet) :

La Maison Saint-Pierre : la Tour des Prost a été construite vers 1370 pour défendre le passge sur la rivière et la route menant à Thézillieu. Propriété au XIVe s. de la famille Prost, elle devint maison forte et fief en 1650. Elle est inscrite à l'inventaire des monuments historiques depuis 1935.

On retrouve dans cette rue du Montet, plusieurs demeures historiques :
- la maison Callet, construite au XVIe s. par Pierre Mugnier, camérier du Duc de Savoie,
- la maison Todeschini, du XVe s., ancienne résidence des seigneurs de Longecombe jusqu'en 1747,
- la maison Revel, ancienne maison des Mermet des Grièges et la Tour de Croz. Derrière la maison se trouve l'emplacement de la première halle du marché de Virieu.
- la place de la Mutualité : on y trouvait autrefois une coopérative de production de beurre et de gruyère. C'est dans l'ancien four banal, le seul restant des trois que comptait le village, que sont cuits les salés et les tartes de la fête du four.

Route d'Hauteville se trouvent l'ancien temple protestant du village ainsi que quelques vestiges de l'église Saint-Etienne, démantelée à la Révolution.

Période d'ouverture

Ces bâtiments sont visibles toute l'année, uniquement de l'extérieur.

Afin d'améliorer votre expérience utilisateur et augmenter la qualité de notre service, nous utilisons des cookies pour réaliser des statistiques et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de ces cookies.